Créer un compte | Mot de passe perdu
accueil > Solidarité & développement > Solidarité au Moyen Atlas > Chantier solidaire 2010, départ et arrivée des jeunes

Chantier solidaire 2010, départ et arrivée des jeunes

samedi 10 avril 2010, par Rafik


Samedi 10 Avril : Le grand jour est enfin arrivé pour les bénévoles de ESAF : après plusieurs mois de préparation et de multiples rencontres Laura, Ophélie, Anissa, Dominique, Mouâd, Jérémy, Yacine, Kévin, Clément et Abel se sont retrouvés à 9h sur le parking derrière la porte sainte Catherine pour un départ vers le Maroc. Ces dix bénévoles, accompagnés par Drissia, présidente de ESAF, et Annabelle, accompagnatrice, se rendent pour douze jours dans la région de El Hajeb, Moyen Atlas pour un chantier de solidarité internationale. Il s’agira pour eux de soutenir une association locale ACHABAR dans la réfection d’une école en milieu rural. Au programme rénovation des murs et des ouvertures de l’école : les travaux sont conséquents mais la motivation et la bonne humeur sont au rendez-vous. "nous ne ferons pas que travailler, il y aura aussi un temps pour la découverte de la région et de sa culture." depuis dix ans déjà ESAF (maxéville) et REPONSE (Vandoeuvre) sont partenaires sur les chantiers de solidarité internationale. Cette nouvelle expérience promet encore d’être fort riche. L’avion décollera à 16h30 de Francfort pour arriver trois heures plus tard où le groupe est attendu par l’association partenaire. Nous attendons avec impatience de leurs nouvelles pour vous rendre compte de cette aventure.

Voici déjà quelques mots de notre première journée sur place : À notre arrivée à Fès nous sommes attendu par les membres de Achabar qui nous mettent directement dans l’ambiance par un voyage en camionnette à grand renfort de musique locale, accompagné par les rythmes frappés par nos guides. Après ces quelques douze heures de voyage nous sommes heureux de découvrir notre lieu de vie pour les douze prochains jours : un internat mis à disposition par l’éducation nationale marocaine. À peine le temps de décharger nos affaires et de se détendre quelques instants, nous repartons pour un repas bien mérité : Harira (la soupe traditionnelle) et poulet rôti.

Répondre à cet article