Créer un compte | Mot de passe perdu

Médaille du mérite

lundi 1er juin 2009, par Rafik


Dr. Geneviève ARNAUD a reçu l’insigne de Chevalier dans l’ordre du mérite national en tant que présidente de REPONSE de 2000 à 2007. Cette médaille a été remise par Jean-Pierre Finance, Président de l’Université Henri Poincaré.

Jeudi 04 Juin 2009, L’Est Républicain

Ce médecin atypique, déléguée à la famille et à la santé, sera à l’honneur samedi. Geneviève Arnaud est née il y a 63 ans dans un charmant petit village de Normandie, Sainte-Marie- aux-Champs. Elle viendra en Lorraine, se mariera à l’âge de 17 ans et deviendra mère de deux garçons. L’envie d’exercer la médecine lui est venue naturellement, elle souhaitait con- naître elle-même les petites maladies dont pouvaient souffrir ses enfants. Elle reprit donc la faculté de médecine huit ans après être sortie du cursus scolaire, et obtint son diplôme avec une spécialisation en pédiatrie et une en maladie tropicale : « j’ai commencé à exercer en PMI dans le quartier Saint-Epvre à Nancy, réputé très difficile à l’époque. Ensuite j’ai choisi de m’installer à Vandœuvre pour la diversité de sa population. Dans cette ville, je soigne aussi bien des PDG que des SDF, ce qui fait la richesse de mon métier. » Outre cette passion pour la médecine, Geneviève aime aider les autres et c’est en 1999 qu’elle est sollicitée pour accompagner les femmes de l’association Réponse au Maroc. Ce qui lui plait beaucoup et l’amène à devenir adhérente et finalement prendre la direction de l’association.

Pour l’intégration de tous

Elle travaille alors sur la solidarité, la diversité culturelle, le lien social, la lutte contre l’illettrisme et milite pour l’intégration de tous : « les différentes cultures rencontrées ici sont très enrichissantes. Nous apprenons beaucoup des autres . Je n’avais jamais fait partie d’une association avant et Réponse m’a donné envie de m’investir dans les causes qu’elle défend. ». Un autre aspect de la vie publique de Geneviève Arnaud est son engagement en politique. Quand René Mangin l’a sollicitée elle a répondu oui tout de suite, souhaitant militer contre une loi qu’elle trouvait injuste à ses yeux. Et de fil en aiguille elle est devenue pour débuter suppléante d’Hervé Féron, maire de Tomblaine et a ensuite rejoint l’équipe municipale de Stéphane Hablot en tant que déléguée à la famille et à la santé. « Cette délégation je l’aime beaucoup et je souhaite réellement faire évoluer les choses à Vandœuvre. Une multitude d’actions sont possibles au niveau de la santé et de la famille, on essaye donc de faire le maximum ». J’ai un parcours extraordinaire

Quand finalement on demande à Geneviève Arnaud de dresser un bilan de son parcours personnel et professionnel elle répond avec enthousiasme : « j’ai eu un parcours extraordinaire, de beaux enfants, cinq magnifiques petits enfants. Professionnellement je fais ce que j’aime dans une ville que j’aime. Je me suis fait plein d’amis et être à Vandœuvre c’est voyager dans le monde entier ». Geneviève Arnaud recevra samedi 6 juin des mains de Jean-Pierre Finance, président de l’Université Henri-Poincaré, la médaille du Mérite en présence de Stéphane Hablot, d’élus et exceptionnellement du consul du Maroc.

Portfolio

Répondre à cet article